OccLatin5e

Le mardi 27 mars,  des collégiens du  Bon Sauveur et Sainte Marie et quelques élèves de seconde sont partis à la découverte de la colline d’Ensérune, d’où nous apercevions Béziers et les montagnes tarnaises. Nous avons découvert  l’organisation urbaine et industrielle d’une ville gallo-romaine : le fonds  du musée, issu des fouilles, ainsi qu’une vidéo, expliquaientt le rôle de cette cité  que contournait la via Domitia, et que franchiront le canal de Pierre-Paul Riquet puis le chemin de fer de Narbonne à Montpellier.

Après cette visite, les élèves ont  apprécié le pique-nique sur le site de Fonséranne où nous avons eu la joie de voir une partie des huit écluses en fonctionnement. La ville de Béziers a conçu une exposition et un vidéorama depuis peu, mais nous étions attendus au CIRDOC.

Cette bibliothèque occitane est dépositaire d’ouvrages de fonds en ou sur la langue d’Oc. Une quinzaine de personnes font désormais vivre cette institution vieille de près d’un demi-siècle et alimentent le site Occitanica ; elle dispose d’informations sur les troubadours comme sur des  auteurs plus contemporains (Frédéric Mistral, Louisa Paulin …).

Nous avons découvert, grâce à nos deux guides, la parenté du vocabulaire des langues romanes, de la plus orientale, incarnée par Ursulet (petit ours) jusqu’à celle de la péninsule ibérique. Mélanger le latin et l’òc permet de bien comprendre ces langues néo-latines qui sont un héritage toujours vivant depuis la Roumanie jusqu’au Portugal.

La revedere ; arrivederci ; al reveire ; au revoir…