Claude_Debussy_ca_1908,_foto_av_Félix_Nadar

Le 26 mars 2018, les élèves ont pu découvrir et entendre, en arrivant le matin au collège, des œuvres du compositeur Claude Debussy, à l’occasion du centenaire de sa mort.

Claude Debussy est né à Saint-Germain-en-Laye le 22 août 1862.

Il obtient quelques prix pour le piano et le solfège entre 1875 et 1877 et ne peut prétendre à une carrière de pianiste virtuose. Il entre dans la classe d’harmonie d’Émile Durand où il obtient un premier prix.

Il compose ses premières mélodies en 1879 sur des textes d’Alfred de Musset.

En 1884, il remporte le premier Grand Prix de Rome avec sa cantate «L’enfant prodigue».

Il est pendant deux années un pensionnaire indocile de la Villa Médicis. Il y compose Zuleima (perdu), Printemps (suite symphonique) et La demoiselle élue, qu’il achève après son retour à Paris, en 1887.

Il fréquente les milieux littéraires et artistiques, y rencontre les poètes symbolistes, se lie avec Paul Dukas, Robert Godet, Raymond Bonheur. Deux de ses Ariettes Oubliées sont données à la Société Nationale de Musique. Il compose les Cinq poèmes de Baudelaire et la Fantaisie pour piano et orchestre.

Fin 1890, il rencontre Mallarmé qui lui demande de participer à un projet autour d’un poème qui deviendra Prélude à l’Après-midi d’un faune. Il fait également la connaissance d’Erik Satie et publie des mélodies pour piano. Il découvre Edgar Poe et Maeterlinck.

Il rencontre le poète Pierre Louÿs et se rend avec lui à Gand auprès de Maeterlinck pour obtenir le droit de composer son unique opéra Pelléas et Mélisande. L’opéra est achevé en 1895.

En 1908, il dirige lui-même l’exécution de La Mer et des extraits de Pelléas et Mélisande aux Concerts Colonne.

En 1910, il compose des Images pour orchestre : Ibéria et Rondes de Printemps. Le 15 mai 1913, création de  Jeux (poème dansé) par les Ballets russes de Diaghilev.

En mars 1917, il termine la composition de la sonate pour violon, créée à Saint-Jean-de-Luz par Gaston Poulet. Ce sera la dernière apparition publique de Debussy.

Il meurt à Paris le 25 mars 1918. Nous célébrons cette année le centenaire de sa mort.